VICTOIRE ! Et la suite…

Après plusieurs années de lutte, de rassemblements, de pétitions et de démarches répétées auprès de Paris-Habitat, de la mairie du 10e arrondissement et de l’Hôtel de Ville, nous avons enfin obtenu, à l’angle de la rue Bichat et de la rue du Faubourg du Temple, des commerces correspondant aux souhaits des habitants à la place du DailyMonop’ prévu à l’origine par Paris-Habitat. Nous ne pouvons pas pour l’instant en communiquer la liste – ce n’est pas encore « officiel » – mais la décision de principe en a été prise le 1er octobre dernier, par une commission dont une représentante du collectif était partie prenante.

Nous avons également obtenu du Maire et des élus, suite à un vœu déposé en juin dernier en Conseil d’Arrondissement, la création, dans le 10e, d’une « commission extra-municipale sur le commerce et l’artisanat » censée assurer aux habitants la possibilité de se faire entendre sur de futures attributions de locaux et autres questions concernant cet aspect de la vie de nos quartiers.

Évidemment, la portée réelle de cette commission, qui se réunira pour la première fois en début d’année prochaine, est encore dans le flou. Quant à Bichat-Temple, les projets choisis suite à l’appel à candidatures sont en négociation sur les loyers, alors que la discussion que nous avions amorcée avec la Mairie de Paris (Ian Brossat) plus généralement au sujet du montant excessif des loyers demandés par les bailleurs sociaux de la Ville pour les RDC des immeubles sociaux est à l’arrêt depuis la remise de notre pétition en avril dernier.

Conclusion : si nous voulons concrétiser cette victoire, et qu’elle puisse se reproduire ailleurs à Paris, nous ne pouvons rester isolés – il faut voir plus grand, à une autre échelle que celle de notre quartier ou de notre arrondissement.

C’est pourquoi nous invitons tous nos amis de la région parisienne à nous rejoindre dimanche 25 octobre pour échanger et réfléchir ensemble aux moyens de fédérer les collectifs en lutte pour une ville plus humaine et plus à l’écoute de ses habitants :

Paris, Pas Sans Nous !
Rendez-vous le dimanche 25 octobre de 17h à 20h
projection-débat  à La Bellevilloise
19-21 rue Boyer 75020
Entrée libre

Capture d’écran 2015-10-11 à 19.48.51

« Paris, pas sans nous ! » fait suite au débat « Silence, on expulse ! » du 13 septembre et à la rencontre de représentants d’une dizaine des groupes et initiatives civiques qui, un peu partout dans le nord-est parisien et aux environs, prennent la parole pour défendre leur cadre de vie contre des projets immobiliers imposés d’en haut, sans étude ni concertation préalable.

A l’invitation de l’association Trajectoires participeront entre autres : le Collectif Ramponeau (20e), Stopmonop (10e-11e), Stop Carrefour-Le quartier aux habitants (18e), Les indiens de Paname, PADAMOQ (20e), Collectif Dénoyez (20e), Les Amis de l’îlot Tourtilles-Belleville (20e), Culture toi même, Petite Commune libre de l’Elysée-Ménilmontant (20e), Collectif de soutien aux expulsés du 1-3 villa de l’Ermitage (20e), Les empêcheurs de tourner en rond (Montreuil), Association pour la sauvegarde et la reconversion du groupe scolaire de Charenton… et vous?

Publicités

Et maintenant…

Dans l’attente de l’annonce officielle des résultats de l’appel à candidatures pour les locaux commerciaux de l’immeuble Bichat-Temple (prévue vers le 15 octobre), le collectif Stopmonop a participé, à l’invitation du Collectif Ramponeau, à une rencontre de plusieurs groupements citoyens du Nord-Est parisien mobilisés, comme nous, contre les politiques de la Mairie de Paris qui laissent détruire la vie de quartier au profit de la transformation de la ville en un grand parc touristique/centre commercial régi par de prétendus impératifs économiques. Le commun dénominateur de tous : une dégradation du cadre de vie, liée au manque de concertation en amont des décisions et à la déconnection croissante des décideurs en matière de rénovation urbaine.

Si l’issue de notre lutte ponctuelle promet – sauf imprévu – d’être positive, en revanche les questions de principe demeurent sans réponse, et la création du Grand Paris ne pourra qu’accroître encore l’isolement des simples citoyens qui cherchent, ici ou là, à donner voix à leur droit à la ville.

Si nous voulons transformer l’essai,
si nous voulons
que les loyers commerciaux cessent de servir de variable d’ajustement dans les calculs budgétaires de plus en plus serrés des responsables du logement social ;
si nous voulons que soit accepté le principe d’un parc de locaux commerciaux à loyer plafonné dans les pieds d’immeubles sociaux, permettant aux bailleurs de la Ville (SEMAEST y compris) de jouer le rôle régulateur qui devrait être le leur face à un marché trop enclin aux excès spéculatifs ;
si nous voulons qu’entre – ou rentre – dans les mœurs des politiques l’habitude d’écouter les gens (et que les gens, de leur côté, s’habituent à l’idée que la mobilisation paie) ;
si nous ne voulons pas avoir à tout recommencer à la prochaine alerte (au sujet du 179 rue Saint-Maur ? au sujet du réaménagement du canal Saint-Martin, qui devait faire l’objet d’une procédure de concertation exemplaire, pourtant bien longue à venir ?)
nous ne pouvons pas nous déclarer satisfaits et rentrer chacun dans son coin en fermant les yeux sur ce qui se passe à 100 m, 1 km ou 10 km de chez nous.

Notre lutte autour des commerces du projet Bichat-Temple fait partie d’une lutte plus générale pour la place des habitants dans la ville et pour la ville où nous voulons vivre.

C’est lors du débat du 13 septembre à la Bellevilloise « Silence, on expulse ! », initié par l’association Trajectoires, qu’a émergé l’idée, plus encore la nécessité de rassembler les collectifs en lutte. Trajectoires a relancé l’invitation pour une nouvelle

rencontre-débat-tribune ouverte
« PARIS, PAS SANS NOUS »
le dimanche 25 octobre, de 17 à 20 heures,
à la Bellevilloise
19-21 rue Boyer, 75020

Capture d’écran 2015-10-11 à 19.48.51

Il s’agira, dans un premier temps, d’informer et de mobiliser sur les différentes luttes, de cerner les points de contact, de comprendre et d’exprimer les enjeux pour trouver les mots et les actes justes, afin que chacun puisse s’investir plus efficacement.

Où en sommes-nous de notre désir de ville ensemble ?

Seront représentés :

Collectif Ramponeau (http://collectiframponeau.wix.com/collectif-ramponeau) – lutte pour la préservation de la diversité sociale et de l’activité artisanale dans le bas Belleville contre la mise des SEM (sociétés à économie mixte) de la Ville au service des promoteurs privés

Association Les empêcheurs de tourner en rond (Montreuil) – lutte contre la vente de deux usines (3000 m2 occupés par une quarantaine d’artistes et un jardin de 1000 m2) à des promoteurs privés pour un projet immobilier spéculatif

Collectif Stopmonop (https://stopmonop.wordpress.com) – lutte contre les logiques d’autofinancement dans le logement social, pour la prise en compte des besoins et attentes des habitants dans l’attribution des locaux d’activité en pied de résidences sociales (but atteint dans le cas de l’immeuble Paris Habitat en construction à l’angle des rues Bichat et Faubourg du Temple)

Collectif Stop Carrefour – Le Quartier aux Habitants (https://quartierauxhabitants.wordpress.com) – lutte pour une maison de quartier autogérée dans le 18e, contre l’implantation d’un Carrefour Market de 1700 m2 dans les anciens locaux de la CPAM bd Ornano, vendus par l’EPF Île de France à une filiale de Bouyghes

Commune libre de l’Élysée-Ménilmontant (http://elyseemenilmontant.blogspot.fr/) – association animatrice de la vie de quartier, mobilisée contre l’implantation par Paris Habitat d’une enseigne de la grande distribution dans l’ancien garage Sécuritest du 10 rue Julien Lacroix, pour un projet d’économie sociale et solidaire (ressourcerie)

Association UNRPA/Padamoq (https://idee.paris.fr/une-pepiniere-de-projets-citoyens-pour-le-quartier-des-amandiers-75020) – lutte pour faire émerger et gérer par les habitants, usagers et associations une pépinière de projets citoyens sur le quartier des Amandiers, victime d’un réaménagement mal conçu et actuellement en butte à la résidentialisation

Les Amis de l’îlot Belleville-Tourtille (https://www.facebook.com/amis-de-l%C3%AElot-Belleville-Tourtille-183187675083061/timeline/?ref=digest_email) – lutte pour la révision du projet d’aménagement de la SIEMP au 36 rue de Belleville et une politique du logement social en cohérence avec la vie du quartier et les besoins des habitants

Collectif Dénoyez (https://www.facebook.com/sauvonslaruedenoyez?fref=ts) – lutte pour la prise en compte de la singularité de la rue des graffeurs dans le projet de réaménagement de la SIEMP

Collectif de soutien aux expulsés de la villa de l’Ermitage (75020) – lutte pour faire reloger les musiciens expulsés début septembre d’un squat artistique intégré à la vie culturelle du 20e arrondissement depuis 1999

Collectif Pouvoir d’agir (http://pouvoirdagir.com/) – espace d’échanges, de mise en réseau et d’appui, de réflexion et d’action, ouvert à tous, pour que les citoyens aient un réel pouvoir sur leur environnement et sur leur vie

 Les Indiens de Paname (https://mesparisiennes.wordpress.com/tag/indiens-de-paname/) – réseau d’amoureux de Paname, écho des barricades et des résistances de l’âme de Paris à la destruction  et aux politiques d’attractivité spéculatives

Association pour la sauvegarde et la reconversion du groupe scolaire Jean-Jaurès de Charenton (http://charenton-patrimoine-en-danger.blogspot.com) – en lutte pour la sauvegarde d’un bâtiment historique et sa réaffectation à un équipement public, contre la vente projetée à un promoteur privé

Nous espérons y rencontrer aussi d’autres groupes sensibles au besoin d’un urbanisme plus humain : Le Béton de la colère (http://lafabrique.montreuil.fr/la-fabrique/le-beton-de-la-colere /) ; Est ensemble (http://www.est-ensemble.fr/) ; OCIF (http://organiserlescitoyensidf.fr/) ; Collectif de riverains Cavé Goutte d’Or (https://cavegouttedor.wordpress.com/2015/09/20/patrimoine-futur/) et, plus près de chez nous, l’Association Saint Louis Sainte Marthe, la Nouvelle Rôtisserie, d’autres encore…

Venez nombreux ! N’hésitez pas à diffuser l’invitation, à télécharger sur la page Documents : https://stopmonop.files.wordpress.com/2014/05/tract25-10.pdf

Pour s’inscrire sur la liste de discussion : http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/parispassansnous