Ce n’est pas fini !

La rentrée s’annonce. Ceux qui ne sont pas partis auront remarqué le calme plat dans les locaux commerciaux du projet Bichat-Temple. Ceux qui rentrent juste, de même, avec la suprise supplémentaire de la transformation de la sympathique supérette indépendante du 77 rue du Faubourg du Temple, appréciée de ceux d’entre nous qui ont du mal à boucler leurs fins de mois, en Casino shop !

CasinoShop.août2016

Avec le grand Monoprix juste en face, la Naturalia à l’angle Faubourg du Temple-Parmentier et des Franprix plus haut et plus bas et à droite et à gauche, on commence vraiment à ne plus savoir où donner de son caddie. La Ville de Paris semble bien décidée à livrer nos arrondissements en coupe réglée à la grande distribution : Casino dans le 10e, Carrefour chez nos voisins du 20e. Dans le 20e, le projet du Carrefour-Rectorat dénoncé dans notre dernier post ressemble, d’après la convention signée le 18 décembre 2015 entre CVI et Carrefour en présence de la maire d’arrondissement et que nous avons pu consulter en juillet à la direction de l’urbanisme, à une mise au pas par la multinationale de toute la vie du quartier, avec « développement d’un site pilote, conformément à la politique de responsabilité sociétale et environnementale (RSE) », comprenant « produits du monde », « bio et vrac », « produits provenant de circuits courts » « coaching anti-gaspi auprès des clients », voire « échange et convivialité » avec  « mise à disposition d’un local associatif pour y animer des ateliers thématiques (éducation alimentaire, etc.) et événements artistiques » médiatisés par le collectif Curry Vavart (gérant de l’ex-Forge rue Ramponeau) – véritable miroir aux alouettes visant à étouffer dans l’œuf tout projet alternatif et à soumettre aussi les producteurs bio et locaux, les associatifs, les artistes, tout le monde au même système qui est en train maintenant de pressurer à mort l’agriculture productiviste. Non merci, patron ! Soyons nombreux au rassemblement de protestation annoncé par les Stop Carrefour du 20e, le samedi 10 septembre, à 11 h, place Saint-Fargeau, et passons le mot ! Ce n’est pas une simple question de solidarité. Si nous voulons imposer un changement de politique, il faut une mobilisation à l’échelle de tout Paris !

Chez nous, dans le 10e(-11e), Guy Patachek, le responsable commercial de Paris Habitat, nous a assurés fin juin que la mise en location des commerces Bichat-Temple serait enfin finalisée « courant dernier  trimestre 2016 », et que les attributions décidées en octobre 2015 (Lot N° 1 : Restaurant Poissonnerie  BY SOU ; Lots n°2 & 3 : Librairie les Guetteurs de vent ; Lot n°4  : Kelbongoo ; Lot n° 5 : ETM ) n’ont pas été remises en cause. En attendant le dernier trimestre, il y a quelque chose que nous pouvons tous faire pour soutenir le projet le plus emblématique de notre lutte : celui de la « halle alimentaire » porté par Kelbongoo – véritable alternative à la mainmise des Casino, Carrefour et compagnie. Dans le dernier mail envoyé à ses abonnés (http://us5.campaign-archive2.com/?u=2f40570e2fa1ddccdbbbbba4f&id=c53e5dc5e8&e=a4f2), Kelbongoo confirme que l’affaire Bichat-Temple est dans le sac :

« Comme promis, cette 3e année de l’aventure Kelbongoo s’annonce riche en bonnes nouvelles. Nous avons été sélectionné-e-s lors d’un appel à projet pour une installation dans un local du bailleur social Paris Habitat dans le Xème, afin d’y porter un projet de halle alimentaire ! Présentation du projet en 4 points !
Quoi ?
L’espace qui nous est attribué ne fait pas moins de 176 m² : on pourra donc non seulement y danser la  valse (plus difficile au 18 rue du Borrégo…), mais en faire une halle alimentaire aux multiples dimensions ! En plus d’être une boutique, le lieu proposera un volet sensibilisation, afin de rendre accessible à tou-te-s une alimentation de qualité, en circuit court. C’est un vrai changement d’échelle pour Kelbongoo.
Où ?
C’est à l’angle des rues Bichat et Faubourg du temple, au rez-de-chaussée d’un immeuble HLM,  qu’ouvrira la 3e boutique Kelbongoo, qui aura pour particularité d’être la 1ère « halle alimentaire parisienne »
Quand ?
Avant l’ouverture, il faudra compter quelques semaines pour aménager le lieu, former une nouvelle équipe mais aussi et surtout organiser toute la logistique et la recherche en producteurs-rices qu’implique le projet Kelbongoo… Les 1ères commandes rue Bichat devraient être lancées en 2017 !
Comment ?
Pour aller plus loin dans la démarche initiée depuis ses débuts par Kelbongoo, nous souhaitons développer avec cette halle alimentaire un espace d’éducation populaire sur les problématiques liées à l’alimentation et l’agriculture. En partenariat avec des structures du quartier, nous mettrons en place des animations de sensibilisation telles que : atelier cuisine, visites de fermes, dégustations, projections de documentaires, débats… autour de la question d’une alimentation saine, locale, respectueuse de l’environnement et de qualité…» où les consomm-acteurs que nous voulons être aurons vraiment notre mot à dire.

Kelbongoo demande donc à tous ses amis et soutiens de voter pour le projet que nous avons posté sur la plateforme du budget participatif en février dernier (https://budgetparticipatif.paris.fr/bp/jsp/site/Portal.jsp?page=search-solr&conf=projects_mdp_detail&items_per_page=1&page_index=1&prev_items_per_page=21&query=kelbongoo&fq=type%3AProjet%202015&sort_name=1469710891510_random&sort_order=asc) et qui cette année – miracle ! – n’a pas été retoqué. Plus important que tous les projets gadgets, il s’agit de donner au budget participatif un vrai sens social en finançant l’aménagement du local brut de béton. Ce sera le n° 27 sur le bulletin dans le 10e arrondissement lors de la votation qui aura lieu entre le 16 septembre et le 2 octobre prochain. À nous tous de mobiliser nos réseaux en commençant dès maintenant à penser à des actions pour promouvoir le projet autour de nous dans le mois qui vient !

bp-ecran-pour-voter