Appel à projets

À vos bons cœurs !

L’association ETM (Mouvement d’entr’aide pour le tiers monde et la coopération), sélectionnée en octobre 2015 pour occuper le local n° 5 à Bichat-Temple, est entièrement dépendante des subventions de la Ville pour ses frais de fonctionnement. Or, la Ville a laissé 10 % du coût, pourtant très modeste (30.000 € pour 54 m2), de l’aménagement du local brut de béton à la charge de l’association. Celle-ci a lancé une collecte pour y faire face et aurait bien besoin d’un peu d’aide de la part de ses futurs voisins. Pour contribuer, cliquer ici.

Lauréats de l’appel
(voir aussi article publié le 11 décembre 2015 ;
liste sous réserve d’accord sur les loyers ;
en gras, mise à jour de fin juin 2016)

Lot n° 1 Kelbongoo ( http://www.kelbongoo.com/ ), vente de produits fermiers à petit prix, jeune entreprise lauréate des Trophées de l’ESS 2015 – recevra finalement le lot n° 4

Lots n° 2-3 – projet de librairie-papeterie porté par la société exploitante de la librairie les guetteurs de vent (108 avenue Parmentier ; http://lesguetteursdevent.blogspot.fr/) – attribution confirmée

Sans lot précis – « poissonnerie à manger » By Sou… – projet de poissonnerie + restaurant soumis par l’ancien chef du restaurant Ploum (précurseur du Petit Cambodge au 20 rue Alibert) et ses associées du restaurant Cartel (153 quai de Valmy ; https://www.facebook.com/restaurant.cartel) ; ce projet candidatait sur les lots n° 2-3, pour lequel il n’a pu être retenu pour des raisons techniques (absence d’extraction) ; il a été décidé de lui proposer le lot n° 4, sur la rue Bichat, en accordant d’éventuelles compensations au niveau tant du loyer que de la prise en charge des travaux pour contrebalancer les défauts de ce local – recevra finalement le lot n° 1

Lot n° 5ETM (Mouvement d’entraide pour le Tiers monde et la coopération), association d’aide à l’intégration dans le domaine social et de l’emploi, actuellement installée au 25 rue Bichat dans un local trop petit pour ses besoins – attribution confirmée

*

Liste des projets reçus dans le cadre de l’appel
(voir aussi article publié le 30 juillet 2015)

Lot 1 (173 m²)
Une épicerie fournissant des produits fermiers à petit prix. Le consommateur passe commande et vient retirer ses produits deux jours dans la semaine. Le porteur dispose déjà d’un établissement.

Lot 2 (82 m²)
Un salon de thé proposant des animations (lecture, tricot). Il s’agirait d’une première création.

Lots 2 et 3 (205 m²)
Une librairie papeterie notamment orientée vers la jeunesse. Le porteur détient déjà une librairie de quartier.
– Une parapharmacie low cost. Il s’agirait d’une création même si le porteur a déjà investi dans d’autres affaires.
– Un supermarché alimentaire dédié à la vente en vrac et proposant d’accueillir des produits de commerçants voisins. Il s’agirait d’une création.
– Une poissonnerie proposant de la restauration. Il s’agirait d’une création mais le porteur a déjà une expérience.
– Un café / restaurant / épicerie / atelier culinaire. Il s’agirait d’une création mais le porteur a déjà une expérience.
– Une association de praticiens en soins dentaires

Lot 4 (176 m²)
Pas de candidature

Lot 5 (54 m²)
Une association du quartier recherche un local plus adapté à son activité d’accueil et d’accompagnement social.
– Un lieu de rencontre mélangeant café, recyclage de biens culturels, insertion. Il s’agit d’une création.

––––––––––

Mode d’emploi pour les porteurs de projets, commerces ou associatifs

[Mise à jour du 10 juillet : Nous venons d’apprendre que  la Mairie du 10e a pris l’initiative de prolonger d’une dizaine de jours, jusqu’au vendredi 24 juillet, le délai de l’appel à candidatures, fixé d’abord au mercredi 15.]

La partition des 435 m2 initialement promis à un Monop’ dans la résidence en construction sur la parcelle sise au 43-35 rue du Faubourg du Temple / 1-9 rue Bichat est acquise depuis la fin septembre et a été définitivement décidée début octobre. Paris Habitat prévoit désormais cinq locaux commerciaux, deux sur la rue du Faubourg du Temple et trois sur la rue Bichat :

Capture d’écran 2014-10-14 à 14.08.54

Depuis cette proposition de partition, le Collectif encourage ceux (commerçants, associations, acteurs culturels) qui pourraient être intéressés par un local en pied de l’un ou l’autre des deux immeubles à ne pas hésiter à contacter à la fois Paris Habitat et la Mairie du 10e arrondissement.

L’appel à candidatures a enfin été lancé officiellement, par le bailleur et la mairie, dans la semaine du 23 mars 2015 en prévision d’une livraison des locaux en mars 2016. Clos le 24 juillet, il est désormais consultable et téléchargeable uniquement sur la page Documents de ce blog (https://stopmonop.files.wordpress.com/2015/03/appel-acc80-projet-bichat-temple.pdf).

Personnes à contacter avant le 15 juillet 2015 pour faire acte de candidature en suivant la procédure détaillée dans l’appel :

Guy PATACHEK
Chargé d’action commerciale
Direction Territoriale Nord-Est
5, Place du Colonel Fabien – 75010 Paris
tél : 01 53 72 15 43
mail : guy.patachek@parishabitat.fr

Hélène DUVERLY
conseillère déléguée au Commerce et à l’Artisanat
Mairie du 10e
72 rue du Faubourg Saint-Martin – 75010 Paris
tél : 01 53 72 10 10
mail : Helene.Duverly@paris.fr

Léa VASA
adjointe en charge de l’Économie sociale et solidaire
Mairie du 10e
72 rue du Faubourg Saint-Martin – 75010 Paris
tél : 01 53 72 10 10
mail : Lea.Vasa@paris.fr

en informant aussi le collectif – stopmonopp@gmail.com – si vous le voulez bien : nous ne demandons qu’à continuer à faire écho à tous les projets ou autres témoignages dans les pages de ce blog, comme nous l’avons fait depuis septembre dernier.

N.B. : Comme expliqué ailleurs, nous considérons la fourchette des loyers qui figure dans l’appel à candidatures comme excessif pour la quartier et contraire (dans ses effets prévisibles sur l’ensemble du tissu commercial et sur le marché de l’immobilier) à l’intérêt général qui devrait pourtant guider les actions d’un bailleur social. Nous recommandons donc de ne pas en tenir compte et, si vous avez un projet d’intérêt pour le quartier, de vous porter candidat en indiquant dans le dossier le montant du loyer compatible avec la viabilité du projet. Tout peut encore se négocier. Aucun porteur de projet ne devrait se laisser décourager par le montant des loyers demandés.

Après une première phase d’instruction assurée par les services de la Mairie du 10e et la Direction territoriale Nord-Est de Paris Habitat, les projets jugés recevables seront proposés à une commission de validation composé de : 2 représentants de la Mairie du 10e, 2 représentants de Paris Habitat, 2 représentants de la Mairie de Paris et 2 représentants des habitants (conseil de quartier Hôpital Saint Louis / Faubourg du Temple et collectif), commission qui se réunira une première fois, au plus tard, le 4 septembre 2015 (avec, éventuellement, audition des porteurs de projets), et une deuxième fois, au plus tard, le 30 septembre 2015.
La commission émettra alors un avis, mais c’est Paris Habitat qui mènera seul les négociations préalables à la signature des baux ; Paris Habitat se réserve aussi le droit de déclarer l’appel infructueux.
La commission se réunira enfin en janvier 2016 pour faire un point sur l’avancement des entrées en location.
Les locaux seront livrés en mars 2016 (brut de béton, mais avec vitrine).

* * *

Témoignage d’un commerçant, chef d’entreprise

« Je me présente, je m’appelle Guillaume VELLY, je suis un habitant de la rue du Faubourg du Temple près de l’immeuble en construction et aussi le gérant du magasin Nicolas situé au 61 rue du Faubourg du Temple.

En tant que commerçant de proximité, je suis un bon observateur de l’évolution du quartier et je suis à l’écoute des doléances de mes très nombreux clients et habitants du quartier. Ce qui ressort de tout ça est qu’il y a une grande attente du retour du commerce du proximité et des métiers de bouche ( boulanger, boucherie, charcuterie, traiteur, épicerie fine, primeur et poissonnerie…). Fort de tous ces témoignages et de mon expérience professionnelle en tant qu’ancien restaurateur, j’ai eu l’idée de monter un projet de poissonnerie, écailler et restaurant de poissons.

Par conséquent je me suis rapproché de Paris Habitat pour avoir des renseignements sur le local du nouvel immeuble de 173 m² situé sur la rue du Faubourg du Temple. Une fois que j’ai eu les renseignements, j’ai tout de suite abandonné à contrecoeur mon projet, car les exigences de Paris Habitat sont une aberration économique et sont anti-« petit commerces » pour plusieurs raisons que je vais vous détailler ci-après.

Mais d’abord détaillons la proposition de Paris Habitat pour ce local :
– local commercial livré brut de béton.
– loyer annuel de 93 800 € HT et hors charges.
– paiement d’une caution équivalente à 3 mois de loyer, soit 23 450 € HT à la signature.
– paiement des 3 premiers mois de loyer, soit 23 450 € HT à la signature.

Paris Habitat a-t-il fait une enquête sur les loyers commerciaux du quartier ? Je ne pense pas, car sa proposition est nettement au-dessus du marché, et surtout en livrant un local brut de béton, car cela veut dire que la construction du local commercial nu est à la charge du locataire, soit en moyenne 1000 à 1500 € du m², soit 172 000 à 258 000 €.

De plus, du point de vue d’un montage financier, il est plus judicieux d’instaurer un droit d’entrée et de baisser nettement le loyer, car une banque ne finance pas les loyers, alors qu’elle finance les droits d’entrée, ce qui signifie qu’en plus de l’apport financier pour monter un dossier auprès d’une banque, il faut  prévoir un financement personnel pour payer les 3 mois de loyer à verser lors de la signature.

Enfin, vu que le local est livré brut de béton, pour un établissement alimentaire et de restauration, il faut monter un dossier pour que la mairie valide la façade, que les services sanitaires acceptent les plans du commerce avant de faire les travaux, et cela peut prendre plusieurs mois. Donc je vais vous donner un exemple concret par rapport a ce local.
Le local sera livré en octobre 2015, le temps de monter un dossier avec un chef de projet ou un architecte pour la mairie et les services sanitaires, il faut 2 à 3 mois, donc cela nous pousse à janvier 2016, le temps que les services compétents valident le projet, cela peut prendre plusieurs mois. Après, il faut faire les travaux, et donc j’estime que cela pousse le projet, sans gagner un centime, au mieux, à juin, voire fin juin. Par conséquent, l’ouverture de l’établissement ne se fera qu’à la rentrée, car hors de question d’ouvrir un établissement juste avant les vacances d’été. Pendant ce temps-là, le loyer court toujours, en sachant que ce n’est pas financé par la banque ! Donc seul les chaînes peuvent se permettre ce genre de projet, car ils ont une trésorerie nécessaire, et non de jeunes entrepreneurs comme moi.

Je voulais aussi soulever un détail que Paris Habitat oublie, c’est qu’une fois que les travaux de la boutique seront finis, les murs du local commercial appartenant à Paris Habitat auront au minimum doublé de valeur, sans que celui-ci ait eu à verser un centime dans le projet.

Et pour finir, le loyer est de 93 800 € HT et hors charges la première année, mais la revalorisation du loyer à l’anniversaire du contrat est de 3 % par an, donc au bout de 2 ans le loyer annuel passera la barre des 100 000 € HT et hors charge… qui peut se le permettre à part les grandes enseignes !!!

Je vous ai exprimé les grandes lignes de ma réflexion sur le projet des locaux commerciaux de cet immeuble et je me tiens à votre entière disposition pour de plus amples informations ou remarques, et enfin je voulais vous dire que mon projet devrait engendrer la création d’une dizaine d’emplois.

Vous en souhaitant bonne réception. »

Guillaume Velly, caviste,
61 rue du Faubourg du Temple, 75010

* * *

Déclaration d’intérêt envoyée à Sylvie Lochet,
responsable ressources à la Direction territoriale Nord-est
chez Paris Habitat

Nous venons de prendre connaissance du projet de l’opération immobilière Bichat-Faubourg du Temple, et en particulier de la disponibilité possible de locaux commerciaux.

La Sarl Karais exploite actuellement, au 108 avenue Parmentier – Paris 11, la librairie « les guetteurs de vent », et envisage à moyen terme de développer son activité à proximité du secteur Goncourt – quai de Jemmapes, c’est pourquoi nous souhaiterions pouvoir étudier, avec vos services, la faisabilité d’un tel projet commercial.

L’avant-projet, tel qu’il pourrait être envisagé, porterait sur la création d’une librairie, papeterie, presse, en accord ou en partenariat avec d’autres acteurs de commerce de proximité de l’arrondissement et en particulier pour l’activité presse.

Ce commerce de proximité s’inscrirait bien sûr dans les politiques urbaines de la Ville de Paris, qui souhaite voir se développer ce type de commerce, véritable générateur de lien social.

À ce jour, et à notre connaissance, il n’existe pas, à proximité de ce secteur, ni de librairie généraliste, ni de papeterie.

La superficie souhaitable et souhaitée serait comprise entre 100 mètres minimum et 130/140 mètres maximum.

La nature de l’activité commerciale, comme vous le savez peut-être, ne génère pas de marges commerciales élevées, c’est pourquoi le loyer ne pourrait excéder 220/240 euros au mètre carré.

Je vous remercie de l’intérêt que vous voudrez bien porter à ce courriel de déclaration d’intérêt audit projet, et de bien vouloir nous indiquer la démarche à suivre pour que nous puissions poursuivre ou non ce projet.

Je vous prie de croire, Madame, à l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 Mr Dominique Monin
Gérant sarl Karais
Librairie les guetteurs de vent
108, avenue Parmentier
75011 Paris
01-43-57-52-15 / 06-26-65-80-56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s