Appel à candidatures – la relance

Le projet By Sou… – « poissonnerie à manger » sélectionnée par le jury de l’appel à candidatures lancé en mars 2015 compte tenu de la demande réelle d’une poissonnerie chez les habitants du quartier, refondue ensuite en simple restaurant à poissons avec vente de sushis à emporter pour mieux s’adapter (nous a-t-on dit) au lot n° 1 (173 m2 avec vitrine au 43 bis rue du Faubourg du Temple) – a définitivement renoncé à s’installer au rez-de-chaussée de la résidence sociale de Paris Habitat à l’angle Bichat-Temple. Le bailleur a donc lancé le 7 août, avec un strict minimum de publicité (nous n’en avons été informés, indirectement, que le 24, et à ce jour l’annonce ne figure pas sur le site de la Mairie de Paris, locaux-bureaux.paris.fr, censé centraliser tous les locaux d’activités proposés par les bailleurs sociaux de la Ville), un nouvel appel à candidatures, consultable sur son site internet :
http://www.parishabitat.fr/Documents/Appels-a-candidatures/Appel-a-projet-boutique-Bichat-Temple-paris-habitat-aout-2017.pdf
et désormais aussi sur la page Documents de ce blog :
https://stopmonop.files.wordpress.com/2017/08/appel-c3a0-candidatures-lot-nc2b0-1.pdf.

L’appel reprend pour l‘essentiel les termes de l’appel initial de 2015 et vise à répondre aux « attentes locales ». Le conseil de quartier a été consulté à ce sujet début juin. La liste (non exhaustive) des activités visées mentionne :
– Une poissonnerie, prenant en compte les circuits courts, à prix abordables
– Un charcutier-traiteur
– Une ludothèque ou un magasin de jeux et jouets
– Des activités innovantes, présentées par un candidat issu des incubateurs et pépinières municipaux.
Nous ajouterions pour notre part une réserve :
– Restaurateurs s’abstenir !

Le loyer visé est reparti à la hausse : 360-500 €/m2/an HT/HC.
(Si cette fourchette reste heureusement moins irréaliste que les 600 €/m2/an HT/HC demandés par les 3F – bailleur social privé – pour le grand local du 49 rue du Faubourg du Temple, resté inoccupé depuis une bonne dizaine d’années, elle est loin de correspondre au rôle régulateur que nous aimerions voir jouer aux bailleurs sociaux autant sur le marché des locations commerciales [à noter qu’après la boulangère, le boucher du 44 rue du Faubourg du Temple vient lui aussi d’être saisi pour non-paiement de ses loyers] que sur celui des logements. Espérons que le candidat sélectionné ne ciblera pas que la clientèle « bobo » et saura négocier au mieux de nos intérêts à tous. Cela, d’autant que le renoncement de By Sou… semble être dû essentiellement aux exigences financières du bailleur, concernant à la fois le loyer et les travaux nécessaires pour rendre le local apte à accueillir une activité de restauration.)

Les dossiers de candidature sont à déposer au plus tard le 30 septembre 2017, par courriel, à l’adresse du chargé d’action commerciale de la Direction territoriale Nord-Est de Paris Habitat, Guy Patachek (guy.patachek@parishabitat.fr). La procédure de sélection reste la même que pour l’appel initial de 2015, avec un jury comprenant des représentants des habitants.

Le délai est bien court. Le bailleur aurait-il d’ores et déjà un candidat en vue ?
Nous encourageons tous ceux qui connaîtraient des personnes ayant un projet intéressant pour le quartier et à la recherche d’un local à passer le mot.

Publicités