Proposition de partition des locaux à vocation commerciale et/ou d’activités

Dans l’attente de la réponse de Paris Habitat à la demande de partition de la grande surface commerciale (430 m2 destinés initialement à un Monop’) adressée aux responsables par les élus du 10e arrondissement au moins de juin, et pour préparer le rendez-vous qui nous a été fixé (au 28 août) par Anthony Leroi, chef de cabinet de Ian Brossat, adjoint en charge du logement auprès d’Anne Hidalgo et membre du Comité d’administration de Paris Habitat, le collectif Stopmonop a adressé hier (12 août), aux responsables du projet, une proposition concrète de partition tenant compte du problème du nivellement de la dalle dû à la pente des deux rues.

Notre analyse est la suivante :

KMBT_C224-20140812113408

· Commerce 1 de 177m2 :

situé en aval de la rue du Faubourg du Temple,
un léger déplacement de la porte d’entrée du commerce permettrait son éventuelle division en 2 volumes, conduisant à un abaissement d’environ 20-25 cm de la dalle sur un sous-sol de local technique.

· Commerce 2 de 180m2 :

situé à l’angle de la rue du Faubourg du Temple et de la rue Bichat,
l’accès à 40,60 m est maintenu
La division en 2 conduit à un réhaussement de 20 cm de la dalle intérieure pour la création d’un commerce d’angle

· Commerce 3 de 150m2 :

situé rue Bichat,
l’accès prévu à 41,03 n’est pas, selon le plan du permis de construire, à niveau de la dalle, qui est à 40,60
Il faudrait surélever de 43 cm la dalle prévue pour l’entrée  (N.B. – à ce jour – 13 août – même la dalle du niveau -1 n’a pas encore été coulée dans cette partie du bâtiment) et se mettre sensiblement à niveau du hall C, en abaissant la dalle de 15 cm

Hall D
Le local vélo est déplacé en vis-à-vis du hall selon le modèle du Hall B – la hauteur sous plafond diminue à 2,12 m environ (si la hauteur sous plafond du rez-de-chaussée est de 2,50m), ce qui semble acceptable pour des locaux de services.

· Commerce 4 de 100m2 :

situé rue Bichat,
l’accès prévu à 40,89 n’est pas, selon le plan du permis de construire, à niveau de la dalle, qui est à 40,71 m,
il faudrait surélever la dalle de 18 cm.
Le local vélo est déplacé en vis-à-vis du hall selon le modèle du Hall B – la hauteur sous plafond diminue à 2.33m environ (si la hauteur sous plafond du rez-de-chaussée est de 2,50 m), ce qui semble acceptable pour des locaux de services.

Il ne s’agit, bien sûr, que d’une esquisse rapide, sur la base des documents dont nous disposons – esquisse qui ne prétend aucunement minimiser le travail technique de modification du projet, mais qui, croyons-nous, est propre à ouvrir des perspectives en donnant une idée tout à fait réaliste des évolutions possibles de fractionnement des surfaces commerciales en pied d’immeuble, compte tenu des niveaux des rues.

En même temps, sur un plan moins technique, nous avons poursuivi notre activité de sensibilisation de nos voisins par un collage d’affiches sur les barrières du chantier :

affichage.14.8 affichage.14.8.2 affichage.14.8.1

Publicités