Le 27 septembre : nos rêves sont-ils si fous ?

Vous trouverez ci-dessous la liste complète des souhaits qu’une soixantaine de passants et de participants à notre « fête du trou » (dont ce chiffre en lui-même atteste la réussite) ont inscrits sur les panneaux mis à leur disposition. Un gentil agent des Renseignements généraux, qui a passé plus d’une heure avec nous, nous a fait clairement comprendre que notre référendum sauvage ne devait pas laisser de traces sur les barrières du chantier, comme nous l’avions un moment envisagé. Reste la documentation photographique qui circulera au-delà de notre coin de rues (si certains participants ont photographié l’événement de leur côté et voudraient bien nous communiquer quelques images, nous sommes preneurs).

Tous l’auront compris : notre votation sur les murs n’a jamais eu la prétention de remplacer la consultation d’envergure qui s’impose maintenant que l’abandon du Monop’ est acté. C’était une action symbolique qui, renouant avec l’enquête, restée jusque-là sans suite, dont les « premiers résultats » ont été présentés par le conseil de quartier Saint Louis / Faubourg du Temple à la plénière du 28 février 2013, voulait surtout inciter les gens à prendre la parole. Notre victoire contre le Monop’ est la preuve qu’il n’y a pas lieu d’être défaitiste, qu’on peut se faire entendre. Le moment venu, il incombera aux élus de mettre en place une véritable consultation qui touchera aussi nos concitoyens plus modestes (malheureusement peu nombreux à s’être exprimés hier) et sera sans doute relayé par tous les conseils de quartier concernés (non seulement Saint Louis / Faubourg du Temple dans le 10e, mais aussi République / Saint-Ambroise dans le 11e).

Nous croyons malgré tout possible de dégager dès maintenant quelques indications des rêves inscrits hier sur les murs. Les thèmes qui reviennent le plus souvent sont :

  1. La verdure (murs végétalisés, etc.)
  2. Les structures associatives (du planning familial au centre de prévention de la prostitution en passant par les assos plus conviviales)
  3. Les structures coopératives ou solidaires (liées en général au thème de l’alimentation : « halle alimentaire »)
  4. Le culturel (bibliothèque, librairie, cinéma, etc.)

Tout en poursuivant, avec nos interlocuteurs à la mairie du 10e et à l’Hôtel de Ville, notre lutte pour une révision de la politique qui fait des loyers commerciaux un variable d’ajustement dans le financement des logements sociaux (car, sans cela, le montant rédhibitoire des sommes demandées par le bailleur risque de condamner les locaux partitionnés à demeurer longtemps vacants), nous pourrions donc dès maintenant nous rapprocher du conseil de quartier pour, ensemble, sonder avec les élus du 10e, la possibilité d’obtenir :

  • qu’au moins un des quatre ou cinq locaux soit réservé à un projet associatif ou d’ESS
  • et, plus facile sans doute, la végétalisation ou des murs aveugles qui demeurent même après la partition de feu le Monop’ au RDC de la façade Bichat ou, mieux encore, des quatre cages d’escalier ouvertes sur la rue

La liste des rêves :

– Une boutique de jouets
– Un planning familial [OK] ; un centre de santé ; un café/librairie [oui] ; une école de musique [OK] ; un distributeur de câlins (gratuits) ; un lieu de rencontre de quartier [OK]
– Jardin pour le quartier (potagers [partagés – Emmanuel]) [OK]
– Resto associatif, produits locaux et VG
– Un café coopératif ! OUI !!! [OK]
– Un restaurant végétarien (un autre)
– Le même bazar qu’avant
– Pâtisserie
– Une recyclerie
– Poissonnier
– Local répétition musiciens [oui] [OK]
– Halle alimentaire [(coopérative)]
– Coopérative
– Un jardin « naturel » (comme celui qui est contre le Père Lachaise, dans le 20e)
– Atelier de petits artisans (exemple anciens métiers réhabilités)
– Hall[e] alimentaire : zéro emballage, recyclage, éducation alimentaire, circuits courts, etc…
– Une salle de ciné [OK]
– Un verger (une forêt en ville) [OK]
– E S S [=économie sociale et solidaire]
– Local musique, ateliers do-it-yourself + +
– Un cordonnier pour faire durer les chaussures
– Une crèche
– Une pizzéria
– Des artisans ; un atelier de récupération
– Un sex shop ; une salle de prière ; une salle de shoot
– Une salle de yoga
– Une toiture végétalisée ! [oui]
– Consigne bouteille en verre (création d’emploi)
– Potager de quartier
– Une boutique de plantes
– Pépinière d’entreprises, de start-up (sociales ou pas) ; caféteria et espaces de co-working, bureaux partagés ; centre des associations / centre culturel / salle de spectacle ; galerie d’art participative ; boîte gay ! (salle de sport) – Edouard, 29 ans, rue Saint-Maur, 75011
– Librairie & kiosque à journaux ; bibliothèque ; épicerie fine (produits français) – Paul K., 36 ans, rue du Faubourg du Temple
– Salles de cinéma
– Un workshop
– Café-bibliothèque
– Un mur extérieur végétalisé – Claude
– Une bibliothèque – Brigitte, 51 ans [remarque anonyme : la bibliothèque Françoise Sagan dans l’ancien hôpital Saint-Lazare va ouvrir en 2015 (+3000 m2)]
– Un café Wifi ; des maraîchers en vente directe [remarque anonyme : oui, oui, oui] – Muriel, 58 ans, rue du Faubourg du Temple
– Un magasin vente/réparation/location de vélos – Michaël, 52 ans, rue Bichat
– Un magasin de jouets + ados (BD) – Marie
– Une école de musique – Isabelle
– Épicerie solidaire / centre culturel
– Une ruche sur le toit
– Un café coopératif, géré avec les habitants du quartier, où on trouverait une partie de ce qu’il y a au-dessus – Armelle
– Un Bio
– Des murs végétalisés partout
– Une rue arbrée
– Oui au vert, au végétal
– Des associations
– Papeterie … beaux-arts
– Un pôle créateur (ameublement)
– Atelier collectif arts plastiques
– Maison pour les jeunes [de 7 à 77 ans] : café, théâtre, ciné-club, salle de danse
– Primeur, fromager, poissonnier – Emmanuelle, rue Bichat
– Halle alimentaire
– Traiteur
– Centre prévention drogue, prostitution ; salle de shoot
– Planning familial
– Repair-café / banque de temps (cf. Accorderie du Grand Belleville)
– Murs peints (Sylvie)
– Bibliothèque – Aurélie, 25 ans, rue du Faubourg du Temple
– Un parquet pour danser [remarque : oui urgent SVP)
– RIEN

Les photos des rêveurs :

FêteduTrou1FêteduTrou6

27.9.2014.1 27.9.2014.2 27.9.2014.3

Un écho dans la presse en ligne :

http://www.kaizen-magazine.com/une-bataille-gagnee-contre-la-multiplication-des-grandes-enseignes-commerciales/

P-S : Stopmonop fait des petits

Suite à la dernière mise à jour de notre pétition en ligne, nous avons été contactés par une signataire, habitante du 18e arrondissement, confrontée à un problème qui, sans être identique au nôtre (il s’agit d’un partenariat public-privé, dont la réalisation a été confiée à la filiale de Bouygues SODEARIF), présente plus d’une analogie. Encouragée par nos succès, elle nous demande de diffuser son appel à une réunion publique, le 8 octobre prochain, en vue de fonder un collectif :

NonAcarrefour

(cliquez dessus pour agrandir)

Il est certain que nous avons tout intérêt à nous serrer les coudes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s